Diversifier son assurance-vie avec des SCPI

Diversifier son assurance-vie avec des SCPI

Acheter des SCPI pour diversifier son contrat d’assurance-vie permet de réunir tous les avantages de ces deux placements. C’est une solution très intéressante pour gagner plus. Même si les SCPI n’ont pas une garantie sur le capital et que la qualité du patrimoine immobilier est variable dépendamment de la société, force est de constater que l’investissement est bien réel.

Qu’est-ce que la SCPI ?

La SCPI ou Société Civile de Placement Immobilier est une forme de société qui permet à toute personne physique ou morale de placer son capital en contrepartie de parts sociales à hauteur de son placement. Donc, l’épargnant associé devient tout de suite propriétaire de biens immobiliers.

Cela permet d’investir dans différents types de biens immobiliers : bureaux, logements, commerces, biens spécialisés (éducation, tourisme, santé…) ou immeubles à l’étranger. La société de gestion désignée prend en charge la gestion des biens, trouve des locataires et assure l’entretien des immeubles en question. Elle donne ensuite à l’épargnant les revenus fonciers provenant de la location, mais ils sont réduits des différentes charges en rapport avec la gestion.

Les SCPI et le contrat d’assurance-vie

Les SCPI ont pour but de profiter du potentiel de rendement des biens immobiliers détenus par les souscripteurs, c’est un rendement soumis à l’impôt sur le revenu suivant la tranche marginale d’imposition de l’investisseur et qui est significativement en baisse chez les investisseurs aisés. Les parts de SCPI peuvent être acquises directement ou dans le cadre de l’enveloppe fiscale d’un contrat d’assurance-vie.

L’assurance-vie a un statut fiscal propre à elle-même, et c’est ce qui permet de faire agrandir l’épargne tout en profitant d’une exonération d’impôts sur les plus-values réalisées.

Investir dans une SCPI au sein d’une assurance-vie permet de contourner la fiscalité et de mettre en lieu sûr ses plus-values, mais à condition de garder les revenus fonciers dégagés dans l’enveloppe du contrat d’assurance-vie jusqu’au terme du contrat. C’est un placement rassurant pour les épargnants.

Tous les atouts des SCPI

L’investissement dans la pierre est le moyen préféré des Français pour préparer la retraite à long terme, mais il y a des freins à l’investissement immobilier. C’est pour pallier à cela que la majorité des épargnants se tourne vers les SCPI.

Elles ont un rendement de 5 % par an en moyenne, c’est le double d’un fonds en euros classique. Ces 5 % peuvent être placés sur les fonds en euros ou dans de nouvelles parts de SCPI. En cas de besoin de revenus, il faut opter pour les contrats où les loyers sont versés en fonds euros. Ensuite, il suffit de mettre en place les rachats partiels programmés, c’est sans frais.

Après une demande de rachat, les assureurs versent les fonds dans les 2 mois. Les liquidités sont plus importantes, car ce sont des unités de compte, et c’est la compagnie d’assurance qui assure la liquidité des parts. Souscrire des SCPI dans le cadre d’une assurance-vie permet donc de combler la baisse du rendement des fonds en euros.

Mais il ne faut pas investir à petite dose à cause des frais en plus, du prix en hausse de l’immobilier et de l’inexistence de garantie sur le capital.